Si vous vous vous souvenez de vos cours de biologie de collège, vous avez déjà en tête que les glucides sont une des 3 familles de composés que nous trouvons dans notre alimentation, avec les lipides (ou matières grasses) et les protéines. On les retrouve sur les étiquettes de tous nos produits alimentaires du quotidien (ou presque). Derrière ce nom se cachent en fait 3 types de macronutriments bien différents à savoir les sucres, l’amidon et les fibres (je dis « les » car il y en a une grande diversité…mais ce n’est pas le sujet du moment :-)).

Cela étant dit, on a tous (ou presque) des idées fausses sur les glucides et on a vite tendance à vouloir les éliminer de notre alimentation…souvent à tort. Et si on mettait fin aux idées reçues? 

1ere IDEE FAUSSE: MON CORPS N’A PAS BESOIN DE GLUCIDES

Et oui, c’est archi-faux car les glucides sont au contraire INDISPENSABLES au bon fonctionnement de notre corps! Les fibres sont bénéfiques pour notre santé intestinale et pour un bon transit. Les sucres et l’amidon quant à eux servent de source d’énergie pour nos muscles, notre cerveau et nos organes en général. Ils ne sont pas utilisés directement mais sont transformés en molécules de glycogène lors de la digestion. C’est ce glycogène qui sera stocké dans les muscles et le foie pour être utilisé comme ‘carburant’ le moment venu.

En l’absence de quantités suffisantes de glycogène (et donc de glucides), notre corps va aller puiser son énergie ailleurs : dans les graisses stockées (on est bien d’accord, c’est plutôt positif en soi !) mais aussi dans certains cas en ‘brûlant’ les protéines (là c’est moins cool car c’est nos muscles qui fondent…). Mais cette énergie est moins facilement disponible, donc en attendant notre corps va être en état d’hypoglycémie, ce qui amène une sensation de passage à vide ou de ‘coup de pompe’.

2e IDEE FAUSSE: IL EXISTE 2 TYPES DE SUCRES, LES LENTS ET LES RAPIDES

Sans titre

Aïe,aïe, aïe, encore un mythe qui s’effondre ! Et oui, on a longtemps cru que les glucides complexes (pâtes, riz, céréales, etc.), à priori plus difficiles à « casser » en briques élémentaires, pénétraient plus lentement dans le sang que les glucides simples (fruits, miel, sucre blanc). On les a ainsi classés en 2 catégories bien connues: les sucres lents et les sucres rapides.

Mais voilà, depuis une bonne trentaine d’années (et oui, certaines croyances ont la vie dure) plusieurs études ont montré que tous les glucides ont la même vitesse d’absorption, soit environ 30 minutes (à jeun). Un plat de pâtes blanches (sans sauces) est donc digéré aussi vite qu’un demi litre de boisson sucrée du type soda.

Plutôt que de parler de sucres lents et sucres rapides, il est plus juste de classer les glucides selon leur index glycémique, qui décrit leur capacité à élever la glycémie sanguine par rapport à un aliment de référence (le glucose en Europe).

Pour simplifier : Plus l’index est élevé, plus la glycémie (=le taux de sucre dans le sang) induite par l’aliment consommé monte rapidement et plus notre corps va sécréter d’insuline pour gérer cela. 

Les aliments à IG bas libèreront leur énergie de façon plus lente dans le temps. Les aliments à IG élevés apporteront de l’énergie rapide (mais souvent un coup de barre derrière). Pour plus d’informations, je vous invite à lire cet article.

3e IDEE FAUSSE: LES GLUCIDES FONT GROSSIR

Déjà il faut savoir que pour fonctionner correctement il est conseillé à une personne ‘normale’ (donc faisant peu de sport) de consommer 50 à 55% de son énergie sous forme de glucides. Cette quantité doit être augmentée en cas de pratique de sport intensive (et en fonction du type de sport) et peut monter jusqu’à 55-60%. Cela correspond grosso modo à 4 à 6g de protéines/kg de poids corporel soit 200 à 300g de glucides par jour.

Ensuite, comme on l’a vu plus haut, il y a glucides et glucides. Il a été démontré que les glucides à IG élevés (confiseries, gâteaux et produits céréaliers à bases de farines raffinées ) avaient tendance à d’avantage être stockés sous forme de graisse que les glucides à IG bas (céréales complètes).

Donc, non les glucides ne font pas grossir à condition de ne pas en consommer trop et à condition de favoriser les glucides à IG modéré à bas (les céréales complètes, le pain complet, les légumineuses : lentilles, pois… , les fruits et les compotes sans sucre ajoutés, mais aussi les barres Natur’Move!).

 

 J’espère que vous y voyez maintenant plus clair et que vous regarderez les glucides sous un nouvel angle ! S’il est intéressant de chercher à diminuer les sucres ajoutés (notamment ce qu’on appelle le sucre blanc ou saccharose) de notre alimentation, en revanche les glucides apportés par les féculents, les céréales complètes, les légumineuses et les fruits ont leur rôle à jouer, surtout quand on est sportif! 

Si vous vous demandez quels type de glucides vous pouvez trouver dans nos barres ou si vous avez d’autres questions, envoyez nous un commentaire