Vous l’aurez remarqué, il existe une quantité phénoménale de barres en magasin et sur internet. Pourtant, elles sont loin de se valoir en termes de qualité et seul un petit nombre peut  être considéré comme des barres énergétiques… Mais au fait, est-ce que vous savez ce qu’est une bonne barre énergétique et à quel moment  la consommer ? Non ? Alors lisez la suite…

POUR COMMENCER : UNE BARRE ENERGETIQUE, QU’EST CE QUE C’EST ?

Une barre énergétique sert à apporter l’énergie nécessaire pour tenir lors d’un effort physique plutôt long (>1h). Elle peut également s’avérer utile pour se donner un coup de boost pour sa séance de sport et combler un petit creux après une longue journée de travail ! Attention, toutes les barres du commerce ne sont pas des barres énergétiques pour autant.

  • Barres chocolatées (type Mars, Twix …): bon, on ne va pas s’appesantir sur cette catégorie qui tient plus de la confiserie qu’autre chose ! Si vous tenez à en avalez une avant votre sport, je peux vous garantir qu’une heure ou 30 minutes après vous aurez un gros coup de barre !
  • Barres de céréales: ce ne sont pas non plus des barres énergétiques, plutôt des en-cas ‘plaisir’. Elles contiennent souvent beaucoup de sucres ajoutés (sirops de sucre) et ne sont pas adaptées, que ce soit d’un point de vue qualitatif ou quantitatif, aux besoins spécifiques du sportif.barre céréales
  • Barres protéinées: comme leur nom l’indique, elles sont composées majoritairement de protéines. Leur objectif n’est donc pas du tout d’apporter de l’énergie mais d’aider à construire ou réparer le muscle.
  • Barres énergétiques: Elles peuvent être  à base de fruits secs ou de pâte d’amande. Personnellement, je trouve ces dernières beaucoup moins intéressante d’un point de vue nutritionnel car bourrées de sucre ajoutés et de sirops de sucres. Pour les barres aux fruits secs, cela dépend des marques (les barres Natur’Move ne contiennent ni sucres ajoutés ni sirops). Sauf exception, les barres énergétiques sont composées majoritairement de glucides de qualité pour apporter au corps l’énergie dont il a besoin. Mais ce n’est pas tout : une bonne barre énergétique doit aussi apporter d’autres nutriments et micronutriments pour être vraiment efficace.

ON EN VIENT DONC A LA QUESTION : QU’EST-CE QU’UNE BONNE BARRE ÉNERGÉTIQUE ?

Selon le nutritionniste Nicolas Aubineau, une barre énergétique doit contenir au minimum 20g de glucides de qualité qui viendront apporter le ‘carburant’ aux muscles. Par glucides de qualité, on entend surtout les glucides ayant un index glycémique bas (pour éviter le pic de glycémie) : fructose, maltodextrine mais aussi abricots secs, figues… Evitez donc les produits contenant des sirops (même sirop d’agave) ou du sucre ajouté. La présence de fibres ou de protéines permettent par ailleurs de baisser l’index glycémique global de la barre, et donc d’avoir une énergie plus lente/durable.

A part les glucides, une barre énergétique devrait contenir des vitamines du groupe B (la vitamine B6 notamment, qui participe à un métabolisme énergétique normal). La vitamine C peut également être utile, et ce à double titre : elle aide à réduire l’impression de fatigue et agit comme antioxydant. Le zinc ou la vitamine E sont également de bons antioxydants.

En termes de minéraux,  certains peuvent apporter un réel plus à une barre énergétique, comme le magnésium, le potassium ou le sodium. Magnésium et potassium jouent un rôle positif sur le fonctionnement musculaire tandis que le sodium sert à remplacer celui qui a été perdu avec la transpiration lors de l’effort. Sachant que nous consommons tous trop de sel, et donc de sodium, nous avons préféré ne pas en ajouter dans nos barres Natur’Move.

QUAND CONSOMMER UNE BARRE ÉNERGÉTIQUE ?

Les barres énergétiques sont à consommer avant l’effort. Elles seront particulièrement adaptées aux efforts longs (>1h)  ou alors lorsque le précédent repas date de plus de 3h…

Pendant l’effort (entrainement long) : cela va dépendre des personnes et du type de sport que vous faites…Si vous commencez à voir des papillons ou avez la tête qui tourne ou si vous avez une baisse d’énergie au milieu d’un match, vous pouvez prendre quelques bouchées de votre barre énergétique en la mâchant bien. Si vous avez des problèmes de digestion ou que vous ressentez des nausées, préférez les boissons ou gels énergétiques, plus faciles à digérer.

Après l’effort : il peut également être intéressant de consommer des barres énergétiques dans les 6 à 8h après l’effort (on appelle ça la « fenêtre métabolique ») pour aider à la récupération musculaire. Pour une meilleure récupération, les barres contenant à la fois des glucides et des protéines, avec un ratio idéal de 3 unités de glucides pour 1 unité de protéine (soit 3 fois plus de glucides que de protéines), seront les plus efficaces. Ça tombe bien : c’est le cas des barres Natur’Move 😉

QUE PENSER DES BARRES ÉNERGÉTIQUES MAISON ?

 Vous l’avez compris, une bonne barre énergétique doit avoir une composition très spécifique pour être totalement efficace. Il semble donc assez difficile de pouvoir reproduire avec exactitude ces associations chez soi. Mais parce que c’est parfois plus pratique de pouvoir en faire soi-même, on vous offre la recette de barres énergétiques « bounty » (cacao-coco).

RECETTE DE BARRE ÉNERGÉTIQUE MAISON CACAO & NOIX DE COCO

barre cacao-cocoPour faire vos barres, il vous faut tout d’abord un robot muni  de couteaux (pâles avec un bord coupant) ou d’un blender (l’hélice est un peu petite donc moins bien…).

Ingrédients :

  • Une généreuse poignée de noix de pécan ou d’amandes
  • Une dizaine de dattes dénoyautées (de préférence des dattes Medjoul, elles sont plus charnues)
  • 150g de noix de coco râpée (et 30g de plus à déposer dans une coupelle pour l’enrobage final)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco vierge
  • 2 cuillères à soupe de cacao en poudre, de préférence non sucré mais pas amer
  • 1 cuillère à soupe d’eau

Préparation :

Mettez tous vos ingrédients dans votre robot ou blender et mixez jusqu’à ce que le tout forme une boule homogène. Posez cette boule de pâte sur le plan de travail recouvert d’une feuille de film alimentaire transparent. Aplatissez un peu la boule manuellement et posez un deuxième film dessus. Finissez d’aplatir le tout (1cm d’épaisseur), soit au rouleau à pâtisserie, soit en appuyant fortement au moyen d’un objet un peu lourd (ex : vaisselle à fond plat). Enlevez ensuite le film du dessus et découpez des bandes horizontales et verticales pour faire vos barres. Vous pouvez aussi faire des petites boules au lieu des barres…

Roulez chaque barre dans l’assiette avec le reste de noix de coco et placez ensuite vos barres au réfrigérateur, dans un récipient hermétique, pendant 1 à 2h avant de les déguster. Vous pouvez conserver vos barres pendant une semaine  au frais.

Une autre recette de barre énergétique « spéciale automne » est à retrouver ici.

POUR CONCLURE

J’espère que vous en savez maintenant un peu plus sur ce produit. Si vous avez d’autres questions ou si vous voulez de l’aide pour décrypter la qualité d’un produit que vous avez acheté, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire. Et si vous voulez en savoir plus sur la qualité ou les ingrédients des barres Natur’Move, c’est ici que ça se passe. Maintenant, si vous souhaitez partager votre meilleure recette de barre énergétique, envoyez là nous et nous la publierons !

 

Sources: Nicolas Aubineau – https://www.nicolas-aubineau.com ; -Didier CHOS & Denis Riché – Diététique et micronutrition du sportif