La période des fêtes de fin d’année approche à grand pas. Si pour certaines il s’agit d’un moment où on peut manger et boire à outrance, pour d’autres c’est plutôt une période synonyme de repas sans fin (l’impression d’être une oie qu’on gave, ça vous parle ?), de kilos en plus, de baisse de  performance …et donc de stress et de mauvaise humeur !

Pourtant il est important de se faire plaisir et de profiter des moments en famille et avec des proches pendant les périodes de fêtes. Il est aussi nécessaire de se relaxer, de laisser le corps et les articulations se reposer, bref, de faire un break.

Comment faire pour allier les deux, se faire plaisir sans (trop) culpabiliser et sans nuire de trop aux performances si durement acquises ? Tout simplement en suivant ces quelques règles de base  😎 

COMPRENDRE POURQUOI LA RELACHE EST BONNE POUR VOUS

La relâche aide à reposer le physique (les muscles, les cartilages, les articulations, les tendons) et le mental. Le repos et le sommeil permettent de faire revenir les sécrétions hormonales à leur optimum et de faire retomber le stress. La relâche n’est pas une perte de temps mais bien une méthode pour progresser d’avantage une fois qu’elle est finie et que l’activité est reprise. Il ne faut la voir que de cette façon pour que cet arrêt soit le plus efficace et profitable possible.

NE PAS COMPLETEMENT ABANDONNER L’ACTIVITE PHYSIQUE

yogaPendant le break de fin d’année,  il ne faut pas totalement abandonner l’activité physique. Il faut toujours faire du sport, mais il peut-être intéressant de profiter de cette période pour changer le type d’activité. Cela permet de casser la routine, de se changer les idées et surtout de faire d’autres mouvements (et donc de ne pas solliciter les mêmes muscles et articulations…

Par exemple, si vous faites de la danse pendant le reste de l’année, pourquoi ne pas essayer le Pilates ou le yoga pour rester tonique et travailler sa souplesse différemment ? Si vous avez l’habitude de faire du running, pourquoi ne pas faire du yoga ou de la natation pendant cette période pour étirer votre corps ou travailler d’autres muscles ? Toute nouvelle expérience sera profitable pour votre discipline centrale…et cela vous évitera de rester vautré devant les feuilletons de Noël en piquant dans la boite de chocolats 😉

 SE FIXER UN PLANNING RELACHE/ACTIVITE

Pour marier les deux, à savoir se reposer tout en gardant une base d’activité physique, le plus simple est de se faire un petit planning. Prévoir les jours de relâche, les activités à faire, faire un plan et (essayer) de le suivre vous évitera  de céder à la flemmardise.

S’ACCORDER DU PLAISIR A TABLE…MAIS PAS TOUS LES JOURS

chocolate-1871514__340Les fêtes de fin d’année riment bien sûr avec gros repas, bûches, chocolats, etc. Il serait dommage de bouder tout ça (vous allez encore passer pour le bonnet de nuit/rabat-joie de la soirée), il faut savoir s’accorder des petits plaisirs dans la vie et des moments de lâcher prise. De toute façon dites-vous que vous n’allez pas prendre 1kg avec un gros repas ou deux, alors dédramatisez. Par contre essayez de limiter ces gros repas (ou ‘cheat meals’) à un ou deux par semaine. Le reste du temps essayez de revenir à des choses plus saines et surtout moins caloriques pour compenser (évitez le jeune, l’organisme ayant tendance à vouloir stocker de plus belle derrière !).

EVITER LES COMBINAISONS DANGEREUSES

Il y a des choses qu’il faut éviter à tout prix si possible pour garder la forme. Le gras avec du sucre ou du sucre le soir et avant de se coucher (cela comprends bien entendu l’alcool qui est presque 2 fois plus calorique que le sucre !!!). Dans le premier cas le gras est stocké (hop, direct sur les fesses ou les cuisses) car le corps utilise ce qui est le plus facile à utiliser pour les besoins immédiats – le sucre; et met le reste en réserve « pour plus tard ». Dans le second cas, trop de sucre le soir provoque une sécrétion massive d’insuline par le pancréas, ce qui signifie la transformation en tissus adipeux et stockage (en règle générale, je recommande de limiter fortement le sucre après 16h pour éviter le stockage sous forme de graisse).

ENTRE LES GROS REPAS, FAIRE LES BON CHOIX ALIMENTAIRES

  • Sans titre-1Optez pour les fruits et légumes: peu caloriques (à condition d’éviter les préparations en sauces ou les fritures…), bourrés de vitamines, minéraux et fibres, ils sont vos alliés minceur. Et non la patate n’est pas un légume !
  • Diminuez vos calories, en faisant les bons choix d’aliments (exemple : viande blanche ou steak de soja au lieu de rôti de bœuf, pommes de terre bouillies au lieu de frites, eau au lieu de soda, …),ou en diminuant légèrement vos portions habituelles (sans vous affamer, car si c’est pour vous jeter sur la boite de chocolat à 16h, autant prendre une portion plus grosse de pâtes le midi !).
  • Hydratez-vous: si vous buvez régulièrement ; votre corps va éliminer plus facilement. L’eau et les liquides ingérés vont venir hydrater vos cellules mais aussi vous aider à réguler votre appétit (en remplissant l’estomac). Vous pouvez commencer le matin par un peu de jus de fruits, de l’eau pendant et entre les repas, un bouillon le soir et du thé vert pour éliminer et détoxifier l’organisme. Un bon jus de citron le soir d’un gros repas ou le lendemain matin peut également vous aider à vous sentir mieux…

 

Les fêtes de fin d’année sont une période importante pour de nombreux d’entre nous. Cependant en respectant au maximum ces quelques règles il est possible de s’en sortir sans trop de dommages, même avec le profit de s’être bien reposé, et pouvoir repartir en janvier avec encore plus d’entrain. Votre corps vous dira merci.

Vous avez aimé cet article? Vous voulez partager avec nous vos astuces pour passer les fêtes en gardant la forme? Alors ajoutez un petit commentaire 🙂